Animations pédagogiques 2016-2017 – Note de service

Cette première partie de la note consacrée au plan de formation de la circonscription de Tournus pour l’année scolaire 2016-2017 traite des options pédagogiques qui fondent ce plan, ainsi que de l’organisation générale.

Une deuxième partie vous parviendra à la rentrée de Toussaint, qui détaillera uniquement les procédures d’inscription.

1ère partie – Principes généraux

Un cadre de fonctionnement contraint

Pour cette année scolaire 2016- 2017, le programme de formation élaboré par la circonscription de Tournus doit s’inscrire dans les contraintes liées au remboursement des frais de déplacement des personnels.

Chaque enseignant ne pourra se voir proposer qu’un seul déplacement au titre des animations pédagogiques. De surcroît, ce déplacement ne pourra intervenir qu’à partir du mois de janvier, afin d’être affecté sur l’exercice budgétaire 2017.

Des priorités nationales

La priorité est donnée cette année à l’évaluation, avec :

  • pour l’école maternelle, l’instauration du carnet de suivi et de la synthèse de fin de cycle ;
  • pour l’école élémentaire, la mise en place du Livret Scolaire Unique Numérique (LSUN).

La maternelle connaît une innovation majeure : pour la première fois de son histoire, un cadre national est défini pour restituer, à l’issue des trois ou quatre années de préscolarisation, les acquis réalisés par chaque enfant. En outre, les enseignants devront construire un carnet de suivi ; celui-ci rend compte du cheminement de l’élève et de ses progrès, autrement que par le codage de listes, parfois très longues, de compétences et de tâches.

Un groupe de travail de circonscription élabore actuellement un exemple de carnet et de démarche, qui sera mis à disposition des collègues dans les meilleurs délais.

En ce qui concerne le LSUN, deux dimensions guident l’appropriation de cette application nationale :

  • une dimension technique qui consiste à s’approprier les fonctionnalités de l’outil. Une première présentation sera offerte aux directeurs présents lors de la réunion prévue le mardi 8 novembre à Tournus. Il faut savoir que cette application est encore en cours de développement, et que des fonctionnalités nouvelles seront agrégées à l’outil de base jusqu’au mois d’avril.
  • mais derrière la maîtrise de l’outil, il convient de réfléchir à la philosophie et aux principes de l’évaluation que le LSUN doit traduire. L’enjeu est alors plus complexe que l’utilisation d’une application somme toute assez simple.

C’est bien cet axe-là que nous souhaitons explorer prioritairement, avec la volonté affichée de donner à la circonscription une impulsion collective, et de conférer aux pratiques d’évaluation une fondation commune. Annoncée à la rentrée, une note consacrée exclusivement à ce thème vous parviendra après les congés de Toussaint.

Une formation à distance en deux axes

Compte tenu de la priorité donnée à l’évaluation, j’ai souhaité que le parcours M@gistère élaboré l’année dernière par le groupe départemental, et intitulé « Une évaluation positive pour la réussite des élèves », soit un point de passage obligé de la formation à distance. Il s’agit d’un parcours de sensibilisation de 3h à la question de l’évaluation positive, en particulier de l’Evaluation Par Contrat de Confiance (EPCC). Bien que ce parcours s’applique prioritairement à l’école élémentaire, nous pensons qu’il présente et explique une philosophie de l’évaluation à laquelle tout enseignant doit être sensible. Par conséquent, il sera proposé également à la découverte des enseignants de maternelle.

Au-delà de ces passages obligés, le programme de formation continue doit être l’occasion pour les enseignants de parfaire leurs connaissances didactiques et d’élargir l’éventail de leurs pratiques pédagogiques dans des domaines divers. Bien entendu, les nouveaux programmes de l’école élémentaire et ceux tout récents pour l’école maternelle constituent un champ prioritaire d’exploration disciplinaire et pluridisciplinaire. Cette année, c’est au travers de la formation à distance et des parcours M@gistère que ces explorations seront conduites. L’équipe de circonscription a sélectionné un ensemble de parcours qui lui semblent particulièrement intéressants, à la fois pour l’actualité de la thématique travaillée et pour la qualité du contenu de formation.

Les ateliers numériques de territoire

Les ateliers numériques de territoire font partie du parcours de formation départemental. Ils auront lieu selon trois pôles de regroupement dans le département. La circonscription de Tournus est regroupée avec les deux circonscriptions de Mâcon, la formation se tiendra le mercredi 11 janvier de 14 à 17 heures à Mâcon en un lieu qui sera communiqué ultérieurement.

Cette formation sera organisée sous forme d’ateliers au cours desquels seront présentés des actions et des projets mettant en œuvre des usages pédagogiques du numérique. L’objectif est de faire découvrir des mises en pratique et d’échanger sur les conditions et les modalités de mise en œuvre du numérique au service des apprentissages.

Chaque circonscription doit désigner 30 personnes pour assister à cette formation. Celles-ci seront chargées de répercuter auprès de leurs collègues les informations et les éléments de formation dont elles auront bénéficié au cours de ces ateliers.

Les enseignants désignés pour participer aux Ateliers numériques de territoire sont dispensés du parcours M@gistère Évaluation positive et efficace.

Deux personnes sont désignées dans chacun des groupes locaux de formation dont la liste figure à la fin de cette note. La liste de ces personnes est établie dans le tableau ci-dessous :

Groupe 1 Anne Surace – Hélène Amendola Groupe 8 Arnaud Rondier – Florence Flatot
 Groupe 2  Aurélie Sivignon – Yvan Cap  Groupe 9  Véronique Gaudillière – Anne-Lise Moulin
 Groupe 3  Denis Bouget – Élodie Belin  Groupe 10  Guillaume Martinez – Aurélie Commaret
 Groupe 4  Dominique Gaidon – Philippe Métier  Groupe 11  Manuel Meissonnier – Francine Matthys
 Groupe 5  Viviane Cadenel – Thomas Deloge  Groupe 12  Marjorie Ampère – Sébastien Layes
 Groupe 6  Stéphanie Richard – Véronique Marichy  Groupe 13 Pierre-Yves Roblès – Damien Gautherot
 Groupe 7  Grégory Lepoutre – Stéphanie Fontaine

Intégrer le concept de parcours éducatif

La notion de parcours prend désormais une place importante dans les programmes d’enseignement. Vous avez exprimé un choix entre les trois parcours qui jalonnent la scolarité primaire : le parcours citoyen, le parcours éducatif de santé, et le parcours artistique et culturel. Leur déclinaison doit être l’occasion de conduire un travail qui fédère l’équipe d’école ou de RPI dans la recherche d’une continuité au long du cursus de l’élève, et d’une cohérence dans les axes de travail choisis.

Le parcours personnalisé de réussite est au centre des choix pédagogiques de chaque école

Le parcours global qu’il s’agit bien de construire en dernier lieu, c’est le parcours personnalisé de réussite de chaque élève.

Sa construction s’élabore au niveau local, à l’échelle de l’école. Les personnes à même de construire cette réflexion sont les membres de l’équipe pédagogique, puisqu’ils travaillent au quotidien avec les élèves, constatent, mesurent leurs progrès et résolvent leurs difficultés. Les contributions des autres acteurs de l’équipe éducative leur permettent d’enrichir la réflexion.

Cela passe par un certain nombre d’initiatives, qui sont autant de digues contre une dilution de l’action et une déperdition de l’information. Le choix commun d’un parcours est un élément. Une lecture et une analyse partagées des nouveaux programmes, pour la maternelle et l’élémentaire, en sont d’autres. La mise en cohérence des pratiques d’enseignement et d’évaluation est également inévitable. Enfin, l’utilisation ciblée des conseils de maîtres doit favoriser des échanges consacrés à chaque élève.

Une organisation de la formation qui répond à ce principe

Afin de favoriser encore davantage la place dédiée à la réflexion et à la collaboration à l’intérieur des équipes, nous avons fait le choix d’organiser les animations pédagogiques à l’échelon local.

Dans ce but, nous avons constitué des groupes d’écoles, ayant choisi des thématiques de travail semblables ou ressemblantes, et dont vous trouverez la liste ci-dessous.

Utilisation des 18h consacrées à la formation en circonscription

Animations pédagogiques : Les 9 heures dévolues aux animations se passeront donc dans les écoles, ou dans un groupe d’écoles proches :

  • 3h consacrées à la problématique de l’évaluation, animées par un membre de l’équipe de circonscription, pour un pôle complet. C’est cette animation qui donnera lieu à défraiement.
  • 6h consacrées au travail sur le parcours éducatif que vous avez choisi, qui est commun aux écoles constitutives du groupe. Si vous le souhaitez, vous pourrez faire appel, à un conseiller pédagogique départemental, ou à une autre personne ressource.

Formation à distance : 9h consacrées aux parcours M@gistère

  • 3h pour le parcours évaluation. Les collègues qui ont déjà exploré ce parcours l’année dernière auront le choix entre le reprendre pour poursuive l’appropriation des outils qu’il propose, ou sélectionner un autre parcours selon leurs besoins.
  • 6h dédiées à un deuxième parcours, au choix de chaque enseignant.

Les groupes locaux de formation.

Ils ont été constitués selon le parcours éducatif choisi par chacune des écoles.

Groupes Parcours Ecoles
Groupe 1 Parcours éducation artistique et culturelle Saint-Désert – Givry Lucie Aubrac
Groupe 2 Marcilly – Moroges maternelle – Montagny – Jully – Saint-Vallerin
Groupe 3 Mellecey – Mercurey – Saint-Jean – Saint-Mard – Saint-Denis – Barizey
Groupe 4 Sennecey maternelle – Sennecey élémentaire
Groupe 5 Tournus Raymond Dorey
Groupe 6 Tournus Jean Galopin – Lacrost – Préty – Boyer maternelle – Boyer élémentaire – Jugy – Mancey
Groupe 7 Joncy – Ameugny – Bonnay – Cortevaix – Chissey – Saint-Gengoux maternelle – Saint-Boil
Groupe 8 Saint-Gengoux élémentaire – Messey
Groupe 9 Parcours éducatif à la santé  Givry Léocadie Czyz – Buxy maternelle – Moroges élémentaire – Bissey – Sainte-Hélène – Villeneuve
Groupe 10 Tournus Charles Dard – Plottes – Ozenay – Uchizy
Groupe 11 Parcours citoyen Dracy – Jambles – Buxy élémentaire
Groupe 12 Marnay – Saint-Cyr – Gigny – Laives – Beaumont – Saint-Ambreuil
Groupe 13 Etrigny – La Chapelle – Nanton – Lalheue – Cormatin

Je vous remercie pour votre implication.
L’IEN, G. BUIRON

Télécharger la note de service