6.2. Les registres

 

Le travail d’ajustement de la carte scolaire exige une connaissance précise des effectifs scolarisés.

Dans cette perspective, les registres des écoles doivent être tenus avec rigueur, tout particulièrement le registre des élèves inscrits (ex-registre matricule, redéfini par la circulaire n° 91-220 du 30 juillet 1991) et les registres d’appel.


La tenue de ces pièces officielles est une obligation. Les registres doivent être présentés aux inspecteurs lors de leurs visites dans les écoles.