index_rythmes.jpg
Menu HTML / Javascript : Aperu  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document sans titre

Madame, Monsieur le Maire,


Le Président de la République a fait de la refondation de l’École une priorité de son action tout au long du quinquennat. Une importante concertation a d’ores et déjà eu lieu, avec des initiatives en région, pour déterminer les grands choix éducatifs nécessaires à notre pays. Elle a largement mobilisé les membres du Gouvernement, puisque vingt-deux ministères ont été associés à ces travaux.


Après avoir reçu officiellement le rapport sur la refondation de l’Ecole à la Sorbonne, le mardi 9 octobre 2012, le Président de la République a réaffirmé à plusieurs reprises que la jeunesse était la priorité du Gouvernement. Il a pris cet engagement devant les Français qui ne sera en rien détourné : la priorité éducative. Depuis, le décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires est venu transcrire cette volonté.

Le nouveau dessein de l’Ecole, porté par le Président de la République, a vocation à fédérer toute la société car un projet éducatif est, par définition, un projet de société. Il engage, certes la communauté éducative, enseignants et parents, mais également les collectivités territoriales, au premier rang desquelles les communes.


Alors que le pays s’interroge sur le redressement en cours, l’école est un des enjeux essentiels de cette quête. Dans ce redressement, il y a la formation, la qualification, l’instruction et l’éducation. En d’autres termes, une école de haute qualité. L’investissement dans l’éducation est la meilleure façon de répondre aux grands enjeux de notre pays : ceux du redressement économique, de la cohésion nationale et de la promesse républicaine.

 

A cet égard, l’évolution des rythmes scolaires est l’une des grandes thématiques qui a rythmé la feuille de route tracée par le Président de la République. Ce sujet se décline au travers de la réforme de la semaine de neuf demi-journées, de même que l’allègement de la journée de travail et la mise en place d’un temps éducatif complémentaire.


Le Président de la République a déploré des journées trop chargées et une année trop concentrée. Il s’est donc déclaré en faveur du développement de l'accompagnement périscolaire, de la pratique culturelle et sportive ainsi que de l'aide aux devoirs.


Cette rentrée scolaire marque d’ores et déjà la première étape de l'amélioration des rythmes scolaires, étape qui se ponctuera à la prochaine rentrée 2014. D'autres évolutions sont prévues afin d'associer les collectivités territoriales pour que la diminution de la journée de classe se conjugue avec des temps éducatifs forts.

Le Préfet de Saône-et-Loire et le Directeur académique des services de l’Education Nationale, assistés de la direction départementale de la cohésion sociale, de la caisse d’allocations familiales et du conseil général, ont souhaité vous accompagner de façon pragmatique dans la mise en oeuvre de la réforme.

 

En ce sens, une douzaine de réunions d’informations techniques ont été organisées à travers tout le département destinées à vous permettre d’exposer vos préoccupations et interrogations pratiques. Les institutions présentes ont l’occasion d’y répondre en grande partie.


Le présent document synthétise l’ensemble des éléments techniques des partenaires ainsi qu’un certain nombre de questions / réponses recueillies auprès de membres de communautés éducatives d’autres départements. S’il devait perdurer dans vos esprits encore quelques questions, ou si vous souhaitez un accompagnement davantage personnalisé, vous pourrez à tout moment vous mettre en rapport avec les interlocuteurs que vous rencontrerez lors des réunions techniques.

Document sans titre

  Téléchargement
Guide pour la Saône-et-Loire
  Introduction  
  Préfecture  
  DSDEN  
    projet de mise en oeuvre
    modalités d'organisation
    avant-projet
    empoi du temps
  Direction départementale de la cohésion sociale  
    PEDT