index_.jpg
Simple jQuery Slideshow

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Télécharger la version PDF

Le covoiturage en Saône-et-Loire

PREFECTURE DE SAONE-ET-LOIRE

MISSION DES POLITIQUES INTERMINISTERIELLES ET DE L’EVALUATION

 

 

Depuis le 2 février 2009, le Conseil général de Saône-et-Loire met à disposition des habitants du département, un site de covoiturage auquel il sera possible d'accéder à partir du lien suivant : www.covoiturage71.fr

Vous pouvez également y accéder depuis le site du plan de déplacement des services de l'Etat accessible par le lien suivant : http://atelierdeprojets.saone-et-loire.equipement.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=93 , puis rubrique « Bourse au co-voiturage » .

Le Conseil général souhaite faire vivre ce projet qui s'inscrit dans le cadre du développement durable, en partenariat avec les entreprises, les collectivités territoriales et les administrations d'Etat.

L'utilisation de ce site peut se faire de deux façons :

• soit individuellement (donc ouvert à tout citoyen),

• soit individuellement mais au sein d'un groupe d'utilisateurs (exemple : préfecture, DDE, DDAF, DDJS etc ), voire un groupe interministériel géographique (ex : tous les agents des services d'Etat travaillant à Mâcon ou tous les agents des services d'Etat travaillant à Chalon-sur-Saône).

Dans cette seconde possibilité, en fonction des demandes il y aura la création d'un ou de plusieurs groupes auquel un code d'accès spécifique sera attribué. A cet effet, les services déconcentrés sont actuellement consultés. Il vous sera rendu compte du choix retenu au niveau de la création ou non d'un ou plusieurs groupes interministériels géographiques.

Chaque agent pourra alors choisir soit de s'inscrire individuellement, soit d'intégrer le groupe correspondant à son service ou un groupe interministériel dès qu’il sera crée.

L'avantage du dispositif :

– structure organisée par le conseil général qui en assure le suivi ;

– les utilisateurs ont le choix ;

– l'utilisation de ce dispositif permet de s'inscrire dans le cadre du développement durable ;

– gratuité du site, aussi bien pour son accès, son utilisation ou encore la création des groupes ;

– l'ergonomie est très bien adaptée avec notamment une visualisation cartographique des trajets.

 

L'utilisation de ce site, est simple mais nécessite l'engagement de respecter une charte dont le but est à la fois de garantir juridiquement le propriétaire et de protéger ses utilisateurs. Ainsi, à titre d'exemple, l'une des principales conditions à respecter par tout covoitureur est d'être titulaire du permis de conduire et d'avoir informé son assureur de ce changement dans l'utilisation de son véhicule étant précisé que celui-ci n'entraîne aucune majoration de la prime d'assurance.

Il est précisé que ce dispositif peut être utilisé pour tout type de déplacement (professionnel, loisirs, scolaire) et par tout habitant du département ou des départements voisins, par des salariés comme par des personnes âgées ayant besoin de se déplacer pour accéder à un service de santé ou autre ou encore par des mineurs qui résideraient dans des secteurs non ou mal desservis par les transports scolaires (autorisation parentale nécessaire).Par ailleurs le Conseil général envisage d'étendre son utilisation à des évènements d'une certaine ampleur.

Ce site permettra de visualiser les trajets et de s'inscrire pour en devenir un des acteurs. Une fois la demande saisie sur un type de trajet, l'utilisateur est avisé dès lors qu'une demande sur un trajet similaire est déposée. Il sera possible de connaître le coût du trajet ainsi que la quantité de CO²/km émis pour ledit trajet.

Les détails de l'organisation du covoiturage restent à la charge des utilisateurs et il est recommandé, pour des raisons de sécurité, d'utiliser la possibilité offerte lors de la saisie de la demande, que ne puisse pas être visualisé le numéro de téléphone personnel de l'internaute mais sa seule adresse électronique.

Le recours au covoiturage ne peut qu'être encouragé car il permet le partage des frais de transport et constitue une réponse économique et écologique aux déplacements automobiles individuels.

Ce site étant évolutif, le Conseil général souhaite avoir connaissance des remarques, avis et suggestions de ses utilisateurs qui pourront contacter à cet effet le service en charge de ce site (ou par la rubrique contact du site lui-même) la direction des transports et de l'intermodalité au Conseil général (03 85 39 93 42 ou dti@cg71.fr).